Mathilde Braure

Imaginons une ambiance de petit bal, retrouvé plus que perdu. Un accordéon guilleret, des refrains que l’on reconnait et fredonne, d’autres que l’on découvre.

En solo à l’accordéon, entre sensibilité et gouaille, Mathilde Braure propose à la fois des chansons originales composées librement sur mesure, et d’autre part une redécouverte du grand répertoire de la chanson française : Fréhel, Damia, Marianne Oswald et aussi Dalida. Ces anciennes chansons sont remises au gout du jour, la légèreté l’emporte, l’humour et la dérision ne sont jamais loin. D’un point de vue féminin sans être féministe, il est question de la place de la femme dans la société, de son quotidien transformé en vie passionnante, de ses désirs où se mêlent ironie et tendresse.

Mathilde Braure dessine un univers personnel où chaque chanson est posée comme un regard singulier. Son écriture est empreinte de finesse, ses qualités d’interprète donnent du corps à ses chansons. Elle relie son sens de la comédie au rythme musical et emmène le public au-delà des frontières du simple tour de chant étoffé par son expérience de la scène qui rend son jeu attachant.