TANKUS THE HENGE

Après un petit millier de concerts à travers toute l’Europe, les anglais de Tankus The Henge bâtissent petit à petit leur légende à coups de prestations scéniques survitaminées, au service d’un style unique : le Gonzo Rock n’Roll. Un univers éclectique, savant mélange de rock, nourri au Rag Time, au New Orleans ou encore au Funk, le tout magnifié par des textes finement ciselés.

Emmené sur scène par la fougue et le sens du show de Jaz Delorean, pianiste-chanteur-acrobate du groupe et véritable bête de scène, Tankus the Henge marque les esprits en live.

Quand Dave Davies (The Kinks) les compare à « un mix entre les Kinks des débuts et Blur, le tout emmené par une voix sans pareil », le réalisateur Simon Wells parle « d’un carnaval de sons riches en énergie et en profondeur. »

MADAM

« On aime le fait que les gens viennent voir un groupe dont ils n’ont jamais entendu parler, et repartent en nous disant qu’ils ne s’attendaient pas à se prendre autant d’énergie dans la gueule. On a pas la prétention d’inventer quelque chose de nouveau, on aime juste ce qu’on fait, et on le fait avec nos putains de tripes. Ce qu’on veut, c’est que les gens sentent ça, et qu’ils partagent le plaisir qu’on a à monter sur scène, à ressortir moites de sueur, la bouche pâteuse et l’envie de recommencer encore et encore. »