DAGOBA

La scène metal française se porte trèèèès bien, merci.

Depuis que ses frontières sont largement ouvertes vers l’extérieur et que le monde entier découvre ses artistes, on ne cesse de louer sa richesse, sa robustesse, son inventivité.

Enfin.

Depuis 2003 et son premier album éponyme, DAGOBA se hisse fièrement parmi les représentants chevronnés du metal hexagonal : du chemin au-delà de Marseille, les français ont franchi des étapes déterminantes à travers chacun de ses six albums studio, autant salués par la critique que par leurs fans. Des influences du power-metal US des années 90 (Pantera, Fear Factory, Machine Head), DAGOBA a ouvertement embrassé cette école américaine en s’adjoignant les services de Logan Mader à Los Angeles pour finaliser ses deux précédents opus, sans pour autant s’enfermer dans un style : au contraire, le groupe nourrit son metal furieux et surpuissant de dynamiques plus ambitieuses encore.

 
INFECTED RAIN

Armé de cris féroces, de riffs lourds et de rythmes martelés, INFECTED RAIN mélange les influences et réussit avec brio à se hisser parmi les grands noms de la scène metal actuelle. Formé en 2008, le groupe a tourné dans toute l’Europe et la Russie avant de taper dans l’oeil du célèbre label Napalm Records. 2 EP et 4 albums plus tard, la fougue reste intacte, l’énergie dévorante.

SUN

SUN a créé la « brutal pop », qui mêle pop mainstream et rock metal. Mélodies catchy, univers visuel coloré, growls et double pédale, la brutal pop pourrait être l’enfant de ABBA et SLAYER.

Elle collabore actuellement avec Andrew Scheps, connu pour son travail avec Adèle, Beyoncé, Red Hot Chili Peppers ou Metallica et titulaire de 3 Grammy Awards. Rien que ça !